BrüleParPaing

Projet de poésie-sonore qui explore le champ des rapports texte/son, dans des expressions variées, et sans concessions. BPP ne cherche pas à produire du beau son et du beau texte, il veut plutôt se servir de l’outil poétique comme d’un outil de terrassement dans le chantier des représentations.
Le texte poétique de BPP peut être un cri, la lecture d’une ligne de code, la litanie d’une liste de course, tout ce qui va dans le sens du sens.
La musique de BPP peut être bruitiste, mélodique, instrumentale ou vocale.
Entre Programme et Bernard Heidsieck.

Le premier essai de BrüleParPaing intitulé Topos Chroniques, livre quelques miniatures enrhumées du fait urbain.

Le deuxième Brülot abordera avec nonchalance le thème de l’auto-réalisation des prophéties.

Le 3ème brülot abandonnera toute facilité et présentera la pièce pédagogique « Parler Français », suivie d’une interminable et bouleversante coda intitulée « six pieds sous terre et la tête dans les étoiles ». Ce sera le disque de la maturité.

Le 4ème brülot sera un disque d’embrouilles avec un autre groupe de la Nouvelle Scène Post Musicale. Ce 4ème disque prendra sans doute la place du deuxième disque.

BrüleParPaing laisse aussi trainer des choses sur le joueb de micr0lab.

Publicités