Margrave Ruediger

Emergeant à la fin des années 90 d’une formation de noisy pop bricolée, Margrave Ruediger semble se définir dès ses premiers morceaux par un éclectisme revendiqué et l’utilisation quasi unique d’un sampler aux possibilités limitées, créant ainsi une musique à la frontière des genres (electronica, ambient post-indus, post-rock, pop) et au son délibérément lo-fi. Si l’introduction de l’ordinateur dans la composition et la collaboration avec d’autres artistes (avec notamment l’excellent album de Martin’s Trombone on the Moon et le projet Nacre – collaboration avec Trombone et Le ciel se couvrit de bombes -) ont contribué à faire évoluer le son de Margrave Ruediger, le maître mot de celui ci reste avant tout le plaisir de sans cesse se réinventer.

Discographie :
Back to Mono
Y.033 – abYssa netlabel 2008 (téléchargement ici -fortement conseillé !-)
– Compilations Esprit III Aspic Project 9 et 10 de aspic records
– Compilation QFG, parametric records
– Compilation Noise Research Program, burning emptiness inc.
Mar.Tin’s Trombone on the Moon : Deserts will bloom through atomic power (2003, CDR, burningemptiness inc. ). Collaboration avec Trombone, Tin.RP, Moon and The Guy Who Invented Fire collide
Margrave Ruediger : s/t ( 9 tracks CDR, thrombose records)
Margrave Ruediger vs. Trombone : das kleine chaos (2004, CDR, burning emptiness inc., krayola records)
– Compilation Thrombose, thrombose records
– Compilation Noise Research Program volume 2, burningemptiness inc.
Nacre : hier et demain ?
(2006, 3 » CDR / improvisation avec Trombone & Le ciel se couvrit de bombes, burningemptiness inc.)

Publicités